DIY tenture tropicale à la peinture sur soie

DIY tenture tropicale à la peinture sur soie

J’ai découvert la technique de la peinture sur soie un peu par hasard en me baladant sur Instagram et en voyant la jolie création de Amélie. Alors, lorsque Oui Are Makers a lancé son Challenge 2019, j’ai saisi l’opportunité pour m’y mettre ! Pour celles et ceux qui craignent que ce projet soit trop difficile pour les débutants.es, détrompez-vous, c’était ma première tentative, et je me suis beaucoup amusée à la réaliser. Il y a eu quelques ratés au début, notamment avec les auréoles qui se créent facilement lorsqu’on n’enchaine pas rapidement les coups de pinceaux (je vous en dis plus dans le tutoriel), mais je suis vraiment ravie du résultat. Je vous encourage vivement à essayer, la peinture sur soie a un incroyable effet relaxant.


Le matériel nécessaire :

La totalité du matériel utilisé pour ce tutoriel provient de La Petite Épicerie.


Étape 1 : préparer le cadre et le motif

Dans un premier temps, fixez le morceau de soie sur le cadre en bois à l’aide des punaises. Il est primordiale de bien tirer la toile afin qu’elle soit tendue en permanence. Les punaises à trois pointes permettent de maintenir le tissu sans l’abimer. Pour le cadre, j’ai récupéré 4 tasseaux de bois que j’ai cloué pour en faire un tableau aux dimensions de mon bout de tissu. Toutefois, les cadres à encoches vendus sur La Petite Épicerie sont plus modulables et s’adaptent à différents formats, ce qui à terme est certainement plus pratiques.

Pour vous permettre de réaliser vous-même cette tenture, j’ai scanné mon dessin afin que vous puissiez l’imprimer facilement tel un patron de couture. Il ne vous reste plus qu’à assembler les pages à l’aide des repères pour le reconstituer. Recopiez ensuite les contours et les détails du dessin sur le tissu en soie avec un stylo effaçable à l’eau.


Étape 2 : délimiter les contours avec la Gutta

La gutta permet d’éviter que la peinture ne s’étende sur tout le tissu. Le produit est liquide et incolore, et s’utilise de préférence avec un applicateur pour plus de précision et de finesse.

Pour cet étape, repassez sur le stylo effaçable avec la gutta. Veuillez à garder votre flacon relativement plein pour éviter que des bulles d’air ne se forment et bavent sur votre tissu. La gutta s’enlève très facilement à l’eau, vous pouvez donc rapidement enlever le surplus si nécessaire à l’aide de quelques gouttes d’eau.


Étape 3 : peindre sur la soie

La peinture est l’étape la plus agréable. Elle file naturellement dans la soie, et grâce à la gutta, vous n’avez pas à vous inquiétez de déborder. Vous pouvez utiliser un pinceau plus ou moins fin en fonction des zones à peindre. Veillez toutefois à ne pas laisser la peinture sécher sans finir la zone en cours pour éviter d’avoir des auréoles de peinture. Pour cela, entrainer toujours votre pinceau imbibé d’eau au fur et à mesure, et en agissant rapidement.

Une fois la peinture terminée, enlevez les punaises et laisser sécher la soie durant quelques minutes. Repassez ensuite votre tissu avec un torchon par-dessus pour fixer les couleurs. Pour éliminer la gutta, trempez le tissu dans l’eau et frottez légèrement. Laissez ensuite sécher votre tissu à l’air libre.


Vous pouvez maintenant accrochez votre tissu au mur pour en faire une tenture décorative ! Vous pouvez également le nouer sur un sac pour une touche colorée, autour de votre tête en headband, etc.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu